C’est l’histoire de trois frères valenciens qui sont passés d’un groupe de musique à créer des filtres vocaux qui sont désormais utilisés par les joueurs et streamers les plus populaires. Nous parlons de Voicemod, une startup qui vient de recevoir un tour d’investissement de 8 millions de dollars de Bitkraft Ventures.


Voicemod est un modulateur de voix en temps réel qui est devenu populaire auprès des créateurs de contenu. C’est un outil avec lequel vous pouvez créer une voix amusante tout en jouant en direct ou ajouter différents effets en fonction du contexte (par exemple, être dans une grotte ou l’effet d’être essoufflé). Il est compatible avec des jeux tels que «Apex Legends», «League of Legends», «Valorant», «Minecraft», «Fortnite», entre autres, en plus des plates-formes telles que Discord, Skype ou Zoom.

Saints Row The Third Remastered Review - Une étape de Remasterisation

« Nous sommes tous les trois musiciens », raconte Jaime Bosch, l’un des fondateurs de Voicemod avec ses deux autres frères, Juan et Fernando, « nous avons toujours eu une relation étroite avec la musique et l’audioC’est pourquoi nous avons voulu emprunter cette voie ».

Aujourd’hui, Jaime nous raconte tout derrière Voicemod: comment ils sont nés et en sont venus à se faire une place dans le monde de diffusion et la création de contenu.

Table of Contents

« Nous voulons être la voix de votre avatar numérique »

Nous vivons avec des filtres d’image depuis des années. Instagram nous a apporté des filtres de couleur tandis que Snapchat est allé plus loin avec des filtres plus interactifs et ludiques. Il est vrai que certains incorporaient également des modificateurs de voix, mais Voicemod a décidé de miser sur la variété et la compatibilité avec le plus grand nombre de plates-formes tierces.

« Notre thèse derrière tout cela est que Voicemod amplifie la façon dont vous communiquez dans le monde numérique »Jaime nous résume.

«Nous voulons être la voix de votre avatar numérique, pas seulement une application PC. L’outil que nous avons créé permet à chacun de personnaliser facilement la voix de son identité numérique. L’idée est qu’en plus, vous pouvez l’emporter où que vous soyez , que ce soit sur PC, Mac, consoles… Être la référence dans cet aspect « .

L’année dernière, nous avons pu voir El Rubius mettre en ligne cette vidéo sur sa chaîne, accumulant désormais plus de 33 millions de vues. La principale grâce de la vidéo est d’écouter Mangel utiliser le modulateur de voix de Voicemod tout en jouant à «  Fortnite  » avec Rubén, montrant véritablement les possibilités de cet outil en ce qui concerne partagez-le avec des amis.

Dans une brève recherche sur YouTube, nous pouvons voir que différents créateurs de contenu ont suivi et ont trouvé leur utilisation pour créer différemment, sans parler également des créateurs anglophones. Les vidéos ont généralement un ton humoristique, surpris en entendant leur propre voix modifiée comme un robot ou un écureuil.

Cela est rapidement devenu populaire auprès des joueurs, qui ont décidé de le montrer à leurs amis et de le partager eux-mêmes. « C’est à ce moment-là que nous avons réalisé que Voicemod est un outil formidable pour les créateurs de contenu », explique Jaime, « car cela leur permet de créer du contenu très viral de manière très simple« 

« La première version de Voicemod était très expérimentale »

Les frères Bosch ont toujours réalisé des projets ensemble. Comme nous l’avons déjà dit, d’un groupe de musique à une entreprise qui s’est formée entre les trois. Ils étaient principalement dédiés aux développements Web, toujours liés au monde de la technologie, ainsi qu’au travail multimédia pour différentes entreprises et agences à Valence.

«Nous avons fait le contraire d’un MVP (Minimum Viable Product), nous avons passé un an à construire des technologies, obsédés par l’interface, comment le faire, etc. Tout cela à travailler dessus en dehors de nos heures de travail.

« Voicemod est né lorsque l’iPhone 3GS est entré entre nos mains en 2009 et nous avons vu le monde des applications comme une opportunité pour un nouveau format, un nouveau mode de revenu possible pour notre entreprise. Une entreprise commençait à avoir accès à des logiciels plus massifs, dans la paume de votre main sur le mobile et devenait beaucoup moins cher. Nous l’avons vu comme une démocratisation du logiciel. « 

Ils ont donc créé le premier projet mobile de toute leur vie: Voicemod. Ils savaient tous les trois que ce serait quelque chose qui exigerait beaucoup de leur temps libre: « À cette époque, nous avions beaucoup de travail dans notre propre entreprise et nous savions que se lancer dans ce projet signifierait consacrer nos après-midi, nuits, week-ends et vacances, alors nous voulions que ce soit quelque chose qui nous passionnait et aimait. « 

Une influence importante pour démarrer le projet « était un studio appelé » Tap Tap Tap « aux États-Unis, parmi ses créations était Camera +, et ce studio avait publié une application appelée Voices, qui a été suivie par un Voices 2 » . C’était une application dans laquelle il y avait plusieurs préconfigurations, un mémo vocal a été enregistré et des effets peuvent y être appliqués.


voix2

« Nous parlons d’un modèle de magasin d’applications très récent dans lequel tout était payé, il n’y avait pas d  » achats ‘, ni même de notifications’ push ‘. Cette étude avait un blog où ils publiaient leurs métriques et, je pense que je m’en souviens, que au cours des six premiers mois, il avait facturé environ 400 000 $, un chiffre similaire. Avec notre expérience audio, nous pensons que nous pourrions lui donner une touche, le faire en temps réel, quelque chose de plus expérimental. « 

La première version qu’ils ont faite de Voicemod était très inspirée d’une table Réactif. Son idée était de faire quelque chose de très expérientiel, qu’avec les casques, vous pouviez éditer votre voix en temps réel et expérimenter les effets.

«En fait, l’une des choses qu’il nous a fallu tant d’années pour trouver notre chemin vers le succès était vraiment parce que nous avons lancé un produit alors que personne ne comprenait ce que nous étions en train de créer. Et nous avons également fait le contraire d’un MVP (Minimum Viable Product) Nous avons passé un an à construire des technologies, obsédés par l’interface, comment le faire, etc. Tout cela en dehors de nos heures de travail. « 

À la fin de 2010, ils ont publié la première version de Voicemod sur le marché tout en continuant à diriger l’entreprise qui les a nourris. Au cours des trois années suivantes, l’application est restée accessible au public alors que le marché des applications mobiles et smartphones commençait à devenir de plus en plus mature. Ils ont apporté plusieurs modifications en tant que version prime ou incorporer des notifications pousser, alors qu’ils regardaient le changement de l’App Store.


Fondateurs Ii Jaime, Juan et Fernando Bosch. Crédit: Banzai Photo

«Nous avons vécu toute cette évolution et à la fin de 2013 nous avons eu beaucoup de succès avec quelques promotions avec Voicemod. Nous avons vu qu’il commençait à facturer assez d’argent, pas assez pour vivre dessus mais ça avait l’air bien. Nous avons pris une décision, un peu folle maintenant vue de loin mais nous avons pensé que c’était merveilleux à l’époque, qui consistait à fermer la société et à se concentrer entièrement sur Voicemod. Nous avons donc commencé à chercher des investisseurs et des accélérateurs. « 

Jusque-là, Voicemod avait été autofinancé par les trois fondateurs, avec des crédits personnels en banque sur leur compte inclus. Maintenant, ils faisaient le saut pour devenir des entrepreneurs et le monde des startups. La façon dont ils savaient travailler était celle d’une entreprise classique, dans laquelle plus les revenus étaient élevés, plus il y avait de portes ouvertes pour faire plus de choses, mais maintenant ils entraient dans un tout nouveau terrain pour eux. L’entreprise Voicemod SL est née en tant que telle en 2014 et devient la priorité des frères Bosch.

« Le secret de Voicemod, c’est de le rendre social »

Entre 2014 et 2017, ils répétaient sans arrêt sur les produits mobile. Ils ont testé différents types de produits, des applications de messages audio, vidéo selfie, pratiquant différents formats, designs, entre autres. Jusqu’à ce qu’ils trouvent le Voicemod qui est actuellement sur le marché, mais cela ne s’arrête pas là: « L’application que nous avons maintenant, notre produit principal, qui est sur le marché depuis 2017, il a plus de 50 versions« Jaime nous le dit pour que nous puissions visualiser tout le chemin qu’ils ont dû parcourir.

«Au début, avec Voicemod, vous avez vécu une expérience brutale, mais vous l’avez vécue par vous-même. Leur secret du succès est de le rendre social: d’une part, vous l’écoutez et le découvrez, mais ensuite vous pouvez le faire avec vos amis et voir comment ils y réagissent. ce que vous faites, c’est là que vous comprenez la proposition de valeur du produit. « 

Boîte vocale

Le récif joueur il est arrivé à l’été 2017. Son trafic web a toujours été mobile d’abord avec 80% et bureau 20%. Cet été-là, ils ont commencé à identifier que le trafic de bureau augmentait considérablement. Ils mettent une série d’indices sur le Web, comme des formulaires, pour savoir ce que les gens recherchent exactement bureau.

« Nous avons constaté que dans ‘PUBG’ (‘PlayerUnknown’s Battlegrounds’), qui a été publié la même année, il avait une fonctionnalité de ‘chat de proximité’, ce qui signifie que vous pouvez parler à quelqu’un qui ne fait pas partie de votre groupe d’amis simplement en Être proche d’un autre joueur dans l’espace en ligne, donc les gens le voulaient pour cela. Nous avons commencé à développer Voicemod pour PC, très axé sur le «jeu», qui a été dérivé de l’utilisation et des commentaires des créateurs de contenu ».

L’avenir de Voicemod

Voicemod a actuellement 2,5 millions d’utilisateurs actifs par mois et la moitié de ces utilisateurs sont les Américains. Depuis le début, ils se sont concentrés sur le marché américain pour diverses raisons. D’une part, nous disent-ils, car c’est un pays qui a adoption très rapide et les méthodes de paiement numérique sont plus avancées. En revanche, le pouvoir d’achat est plus important, ce qui se traduit par des taux de conversion plus élevés.

En se concentrant sur la communauté américaine, et donc Communauté anglophonePeu à peu, ils sont venus dans certains pays d’Europe. Les endroits où ils sont le plus présents sont les États-Unis, le Canada, l’Australie et le Royaume-Uni, suivis de quelques autres pays anglophones. Nous pouvons le voir par les pourcentages d’utilisateurs qui deviennent les Freemium: 30% étaient américains, environ 8% en France et le même Royaume-Uni, puis des pourcentages plus faibles, y compris l’Espagne avec 2,5%, selon Jaime à partir des données de juin en main.


Captures d'écran Android

Le prochain objectif de Voicemod est de conquérir Asie, avec l’intention de commencer à travailler avec des partenaires locaux de la région pour les aider à pénétrer ce nouveau marché: « L’Asie est tout mobile, en plus d’être la moitié du marché mondial le jeu. Le produit occidental est beaucoup plus général, il suffit de le traduire et cela aura toujours du sens dans de nombreux pays, mais face aux pays asiatiques, il faut s’adapter culturellement« 

«En Chine et au Japon, il y a une tendance assez puissante des ‘streamers’ numériques. Le ‘streamer’ n’est plus une personne mais un avatar, ils mettent un ‘changeur de voix’ parce que la personne derrière le contrôle de ce ‘streamer’ numérique ne le fait pas. il veut montrer sa vraie identité. Ils se cachent derrière un avatar et changent de voix, donc Voicemod est déjà utilisé pour ce genre de chose. Au final, c’est le contraire de ce qui se passe en Occident: le « streamer » veut être la voix et le visage visible. L’Asie est le contraire, ils veulent rester dans l’anonymat le plus absolu. « 

Voicemod a été très orienté et concentré sur un public occidental et le débarquer en Asie peut être un peu plus compliqué. Nous verrons comment cela fonctionne et quelles sont les prochaines étapes des frères Bosch.

Photo de couverture et Jaime Bosch | Photo de Banzai

Source : Engadget