La plupart des jeux sur Google Stadia ne sont pas jouables en résolution 4K avec 60 FPS, alors que c’est ce que Google a promis. Après avoir été accusé de cela, Google a publié une déclaration dans laquelle ils disent en fait que ce n’est pas de leur faute, c’est aux développeurs d’optimiser leurs jeux.

La semaine dernière, le site Web 9to5google a accusé Google de mentir sur les performances de Google Stadia après que tous les jeux sur le service de streaming ne jouent pas en résolution 4K à 60 images par seconde. C’est ce que Google a promis, et ils l’ont annoncé comme l’une des fonctionnalités clés de Stadia depuis le début. Phil Harrison, vice-président de Google, l’a confirmé en octobre dans un Tweet :

Oui, tous les jeux au lancement prennent en charge 4K. Nous avons conçu Stadia pour activer le 4K/60 (avec TV et bande passante appropriées). Nous voulons que tous les jeux jouent en 4K/60 mais parfois pour des raisons artistiques un jeu est en 4K/30 donc Stadia diffuse toujours en 4K/60 via un encodage 2x.

– Phil Harrison (@MrPhilHarrison) 9 octobre 2019

Mais ce 4K/60 FPS ne se retrouve actuellement pas dans les 22 titres de lancement de Google Stadia. Par exemple, Destiny 2 fonctionne à 1080p puis augmente pour augmenter la qualité, mais 4K n’est jamais atteint. Red Dead Redemption 2, le jeu Stadia dont Google a le plus profité jusqu’à présent, fonctionne à 1080p ou 1440p selon votre connexion Internet, puis mis à l’échelle jusqu’à 4K sur le Chromecast Ultra. Ci-dessous, vous pouvez voir une bonne comparaison de la version Stadia de RDR2 avec la version Xbox One X. Et ça n’a pas l’air trop bon pour Google :

Oh mon seigneur, Red Dead Redemption 2 sur PC a l’air si mauvais sur Stadia.

Ce n’est absolument pas un concours par rapport à la Xbox One X et elle n’utilise que 44 % du nombre de pixels. Apparemment, Stadia est 80% plus rapide que XB1X et pourtant il ne fonctionne qu’à 1440p et 30FPS. pic.twitter.com/l2BkRnzaMX

— Pixelbuster (@Nitomatta) 18 novembre 2019

Après toutes les critiques, Google ne pouvait plus se taire. Voici la déclaration complète de Google :

Stadia diffuse en 4K et 60 FPS – et cela inclut tous les aspects de notre pipeline graphique, du jeu à l’écran : GPU, encodeur et Chromecast Ultra, tous diffusés sur des téléviseurs 4k à 4k, avec la connexion Internet appropriée.

Les développeurs qui créent les jeux Stadia travaillent dur pour offrir la meilleure expérience de streaming pour chaque jeu. Comme vous le voyez sur toutes les plateformes, cela inclut une variété de techniques pour obtenir la meilleure qualité globale. Nous donnons aux développeurs la liberté d’obtenir la meilleure qualité d’image et la meilleure fréquence d’images sur Stadia et nous sommes impressionnés par ce qu’ils ont pu réaliser dès le premier jour.

Nous nous attendons à ce que de nombreux développeurs puissent, et dans la plupart des cas, continueront d’améliorer leurs jeux sur Stadia. Et comme Stadia réside dans nos centres de données, les développeurs peuvent innover rapidement tout en vous offrant des expériences encore meilleures directement sans avoir besoin de correctifs de jeu ou de téléchargements.

Google rejette donc la faute sur les développeurs, affirmant que Stadia peut simplement exécuter 4K / 60 FPS, laissant aux développeurs le soin d’optimiser leurs jeux de la meilleure façon. Dans tous les cas, quelque chose s’est mal passé dans la communication, car l’affirmation « tous les jeux au lancement prennent en charge 4K » n’est pas vraie, que cela dépende de Google ou des développeurs.

On peut donc dire que le lancement de Google Stadia s’est tout sauf déroulé sans heurts. Pourtant, tout n’est pas dramatique, car Martin et Lucas ont testé Stadia et ont également pu citer quelques points positifs.