Les tout derniers doutes étaient déjà dissipés d’avance. Google remplace l’ancien Android TV et, après plusieurs années d’arrêt, donne à son propre Chromecast le relooking complet bien mérité. Les nouveaux matériels et logiciels ont maintenant été officiellement présentés et seront bientôt disponibles dans les magasins en Allemagne. C’était particulièrement surprenant avec les premières rumeurs selon lesquelles Android TV redeviendrait désormais Google TV, comme on l’appelait à l’origine (2010).

Google TV : nouvelle image de marque, nouvelles fonctionnalités, anciens atouts

Google a donné au logiciel une nouvelle image de marque et bien sûr quelques améliorations. Pour cela, Google revoit l’écran d’accueil, qui devrait encore mieux recommander le contenu de vos applications. Dans les nouveaux carrousels de recommandation, Google répertorie désormais le contenu de tous les services auxquels vous êtes inscrit dans un mélange hétéroclite. En conséquence, Google se concentre beaucoup plus sur le contenu et abolit les limites qui ont été mises en place jusqu’à présent. De plus, Google connecte les fonctions cinématographiques de sa recherche directement à la plateforme Google TV.

Vous décidez quels services vous utilisez et pour lesquels vous payez. Ainsi, Google TV peut savoir exactement quel contenu recommander parmi les services de streaming bien connus. Si nécessaire, Google vous informera également directement sur l’écran d’accueil du contenu respectif si un nouvel abonnement est requis ou si un prix d’achat unique est requis. Des collègues américains ont décrit ces nouveaux détails comme une refonte radicale de l’écran d’accueil.

Fondamentalement, Google TV reste ce que nous avons connu sous le nom d’Android TV ces dernières années. C’est juste une grosse mise à jour et un nouveau nom, similaire à ce qui s’est passé avec le passage d’Android Wear à Wear OS. Un autre ajout intéressant est le nouveau menu latéral qui affiche de nouvelles notifications, vous permet de changer rapidement de compte et nous amène aux paramètres.

Vous pouvez également télécharger d’autres applications Android qui ne sont pas disponibles dans le Play Store. Bien que Google fasse de l’ancien Android TV un produit Google, il semble le garder relativement ouvert.

Le nouveau Chromecast bénéficie d’une énorme mise à niveau

Le menu latéral que nous venons de décrire n’est possible que sur les appareils équipés d’une télécommande, ce qui nous amène au nouveau Chromecast. La désormais quatrième génération conserve son nom, mais a bien plus à offrir. Désormais, le Google TV complet, pour un fonctionnement sans smartphone, etc., dispose également de sa propre télécommande. Bien sûr, les fonctions de base des appareils Chromecast sont toujours disponibles, comme avec n’importe quel autre téléviseur Android jusqu’à présent.

Le nouveau Chromecast n’est pas divisé, il n’y a qu’une seule variante. La gamme de fonctions comprend 4K, la norme HDR10+, Dolby Vision, Dolby Atmos, DTSX et H.265. Juste tout ce qu’une clé de streaming devrait pouvoir faire pour environ 70 euros. Autre nouveauté pour les connaisseurs de Chromecast, la télécommande, plus compacte que celle de l’Amazon Fire TV Stick. Si vous le souhaitez, il contrôle votre matériel de divertissement via HDMI-CEC et dispose des boutons attendus pour l’assistant, le contrôle multimédia, Netflix et YouTube.

La clé TV est alimentée via USB-C, la mémoire interne a 8 Go et fournit env. 4 Go pour une utilisation gratuite, la télécommande est livrée avec deux piles AAA et Internet arrive sur le stick via WiFi.

Le nouveau Google TV arrive également sur d’autres appareils qui étaient auparavant équipés d’Android TV. Google a également annoncé la prise en charge de Stadia, mais uniquement pour le premier semestre de l’année prochaine.

Captures d’écran, vidéos via velitacast