Mission Psyché de la NASA : dévoiler les mystères fondamentaux de la Terre à travers un voyage vers un astéroïde métallique

nasa

Mission Psyché de la NASA : dévoiler les mystères fondamentaux de la Terre à travers un voyage vers un astéroïde métallique

Au XIXe siècle, Jules Verne, le célèbre romancier français, a captivé les lecteurs avec un concept intrigant : selon lequel un voyage au cœur de la Terre était du domaine du possible.

Au fil du temps, la communauté scientifique a reconnu le récit de Verne comme une œuvre de fiction. Les températures extrêmes, atteignant environ 10 000 degrés Fahrenheit (5 537 Celsius), associées à l’immense pression, des millions de fois supérieure à celle de la surface, ont rendu vaine toute tentative de s’aventurer dans les profondeurs.

Néanmoins, certains aspects de l’intérieur de la Terre sont compris. Les géophysiciens, par exemple, ont dévoilé que le noyau est constitué d’une sphère solide composée principalement de fer et de nickel, représentant 20 % du rayon de la Terre. Autour de ce noyau se trouve une coquille de fer et de nickel en fusion, s’étendant sur 15 % supplémentaires du rayon de la Terre.

Ces connaissances, ainsi que d’autres connaissances sur l’intérieur de notre planète, ont été acquises indirectement, grâce à l’étude du champ magnétique terrestre ou à l’analyse des ondes sismiques réfractées par diverses couches sous la surface.

Cependant, la découverte indirecte présente des limites inhérentes. La question demeure : comment pouvons-nous approfondir la compréhension de l’intérieur profond de la Terre ?

Dans l’esprit des planétologues comme moi, la voie la plus prometteuse pour percer les secrets de la Terre réside dans l’espace. L’expédition robotique révolutionnaire de la NASA vers un monde métallique devrait être lancée le 5 octobre 2023. La mission, le vaisseau spatial en route et le corps céleste qu’il vise à étudier partagent un nom : Psyché. Au cours des six dernières années, j’ai joué un rôle central dans l’équipe Psyché de la NASA.

Explorer l’énigme de la psyché des astéroïdes

Les astéroïdes, qui ressemblent à des mondes miniatures, varient de dimensions proches de celles des petites villes à celles rivalisant avec les petits pays. Ces vestiges témoignent de la naissance tumultueuse de notre système solaire, période marquée par une intense formation planétaire.

Alors que la majorité des astéroïdes sont rocheux ou glacés, environ 20 % présentent une composition similaire à celle du noyau terrestre, de nature métallique. Il est plausible de supposer que ces astéroïdes riches en métaux proviennent du noyau d’anciennes planètes, brisées par d’anciennes collisions cosmiques. En examinant ces fragments célestes, les scientifiques pourraient potentiellement obtenir des informations directes sur la nature des noyaux planétaires.

Psyché est avant tout le plus grand astéroïde métallique connu. Découverte en 1852, Psyché s’étend sur toute la largeur du Massachusetts, sa forme sphérique écrasée rappelant celle d’une pelote à épingles. Positionnée entre Mars et Jupiter dans la ceinture principale d’astéroïdes, Psyché orbite dans une région observable à travers les télescopes des astronomes amateurs, apparaissant comme un simple point de lumière.

La mission Psyché : dévoiler les facettes cachées

Début 2017, la NASA a donné son feu vert à la mission Psyché, un projet évalué à 1 milliard de dollars. Plutôt que d’atterrir sur la surface de l’astéroïde, le vaisseau spatial sans pilote adoptera une approche orbitale. Il étudiera méthodiquement Psyché, en commençant à une distance de 435 miles (700 kilomètres) et en descendant progressivement jusqu’à 46 miles (75 km) de la surface, s’aventurant potentiellement encore plus bas.

À son arrivée en août 2029, la sonde consacrera 26 mois à cartographier méticuleusement les caractéristiques géologiques, la topographie et les caractéristiques gravitationnelles de l’astéroïde. Il examinera la présence d’un champ magnétique et comparera la composition de l’astéroïde avec les connaissances existantes sur le noyau terrestre.

Les questions cruciales occupent le devant de la scène : Psyché est-elle vraiment un simple noyau planétaire ? L’astéroïde est-il constitué d’un énorme rocher de substrat rocheux, d’un conglomérat de fragments de roche plus petits ou d’une structure entièrement distincte ? Existe-t-il des indications selon lesquelles les couches externes – la croûte et le manteau – ont été violemment arrachées il y a des lustres ? Notamment, la question la plus pressante surgit : les connaissances recueillies grâce à Psyché peuvent-elles s’étendre au déchiffrement des subtilités énigmatiques du noyau terrestre ?

La psyché du vaisseau spatial : une quête au-delà des frontières

Les dimensions du vaisseau spatial reflètent celles d’un gros SUV, sa masse s’alignant en conséquence. Des panneaux solaires, plus larges qu’un court de tennis, alimentent une suite d’équipements, notamment des caméras et des spectromètres.

Le décollage depuis la Terre sera facilité par une fusée SpaceX Falcon Heavy. Par la suite, Psyché naviguera principalement via la propulsion ionique, qui exploite la libération contrôlée de gaz xénon ionisé pour générer une poussée constante, offrant ainsi un moyen efficace et rentable de propulser l’engin dans les profondeurs du système solaire.

La trajectoire, une spirale tranquille s’étendant sur 4 milliards de kilomètres, comprend un survol stratégique de Mars pour une assistance gravitationnelle. Ce voyage, qui s’étendra sur près de six ans, permettra de maintenir une communication continue entre l’équipe Psyché du Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, en Californie, et nos homologues de l’Arizona State University à Tempe. Cette communication exploite le Deep Space Network de la NASA, une constellation d’antennes radio colossales.

Même si la conclusion laisse entendre que Psyché n’est pas un vestige d’un ancien noyau planétaire, la mission ne manquera pas d’enrichir notre compréhension de la dynamique du système solaire et des mécanismes régissant la formation des planètes. Après tout, Psyché reste un royaume sans précédent en matière d’exploration humaine. Alors que le voyage vers le cœur de la Terre reste insaisissable, des émissaires robotiques comme Psyché détiennent la clé pour résoudre des énigmes cachées nichées au plus profond des planètes, y compris la nôtre.

Sources :

  1. Site officiel de la NASA – Aperçu de la mission Psyché URL : https://www.nasa.gov/mission_pages/psyche/overview/index.html
  2. Space.com – « Mission Psyché de la NASA : voyage vers un monde métallique » URL : https://www.space.com/32230-psyche-asteroid-nasa-space-mission.html
  3. Smithsonian National Air and Space Museum – « Mission Psyché de la NASA » URL : https://airandspace.si.edu/exhibitions/psyche-mission
  4. Scientific American – « Mission Psyché de la NASA pour explorer un monde métallique » URL : https://www.scientificamerican.com/article/nasas-psyche-mission-to-explore-a-metal-world/
  5. SpaceNews – « La mission Psyché de la NASA vise à découvrir les mystères des astéroïdes métalliques » URL : https://spacenews.com/nasas-psyche-mission-aims-to-uncover-mysteries-of-metal-asteroids/

hot Stability AI a introduit un troisième modèle pour générer des images basées sur une requête textuelle


hot Le premier appareil pliable d'Apple ne sera pas un iPhone, selon des sources de la chaîne d'approvisionnement


hot La NBA veut utiliser un écran GlassFloor de la taille d'un terrain de basket pendant les matchs


hot Le plus haut bâtiment fabriqué à partir d'éléments imprimés en 3D est en cours d'assemblage dans les Alpes


hot deux ans après qu'Apple a quitté la Russie, vous pouvez acheter Vision Pro dans le pays sans aucun problème


hot L'intelligence artificielle a été nommée responsable de la propreté des cours de Saint-Pétersbourg


hot Apple a pris la 7 première place dans la liste mondiale des 10 smartphones les plus vendus


hot En Russie, on veut commencer à collecter des données sur les adresses IP et les cartes bancaires des passagers


hot Apple a publié Safari Technology Preview 189


hot Le film basé sur le jeu Borderlands sera officiellement projeté en Russie



Keith Ramirez

passionné de technologie et joueur de longue date. Avec un B.Tech en CSE, il combine ses connaissances techniques avec sa passion pour le jeu pour créer une perspective unique. L'amour de Keith pour le jeu remonte à une époque antérieure aux consoles de jeux, ce qui fait de lui un véritable vétéran du monde du jeu vidéo. Des années 80 à nos jours, il s'est plongé dans d'innombrables aventures virtuelles. En tant que testeur Xbox Live Beta, Keith a eu l'opportunité de façonner l'avenir du jeu. De plus, il a également été un ancien administrateur du forum de jeu, encourageant les communautés et partageant son expertise du jeu avec d'autres passionnés.