Il existe une variété croissante de vélos électriques et on constate quelques efforts pour augmenter le réseau de pistes cyclables dans certaines capitales, mais il est toujours possible de le renforcer davantage et parfois les propositions peuvent être aussi efficaces que belles. Certains d’entre eux que nous voyons dans le Biennale d’architecture cyclable (BAB), un concours visant à rassembler des projets qui inspirent les architectes, les urbanistes et les autres personnes impliquées.

L’entité derrière cela ne pouvait pas avoir d’autre origine qu’Amsterdam, peut-être l’une des villes les plus représentatives du monde en matière de cyclisme depuis des décennies. C’est BYCS et c’est la deuxième année que cette organisation sociale et commerciale et sociale organise ce festival, réunissant des projets qui apportent une brise d’air frais entre le trafic de véhicules à combustion.

11 réalités et 4 idées pour faire des villes conçues pour les vélos

Les villes d’aujourd’hui sont généralement conçues pour circuler avec des voitures, mais que se passerait-il si on les repensait pour les vélos ? C’est plus ou moins l’idée de cette biennale, qui comme l’explique Maud de Vries, PDG de BYCS, tente d’« offrir l’inspiration pour y arriver » en parlant de la « force de transformation » que le vélo a comme solution de transport. .

Il y a un total de 15 designs au BAB de cette année, choisis parmi ceux présentés par des designers du monde entier, avec 11 déjà existants et 4 qui sont actuellement un design. Il ne s’agit pas seulement de voies pour se déplacer d’un endroit à un autre, elles sont également incluses cafés, ponts et autres propositions dont le but est de rendre les choses faciles pour les cyclistes, en plus d’être esthétiquement très attrayantes (certaines assez risquées).

1. Liaison cyclable et piétonne, par Batlle i Rog (Barcelone, ​​Espagne)

Le premier des projets que l’on voit dans la collection est curieusement un projet espagnol déjà achevé, entre la capitale catalane et Esplugues del Llobregat. Une série de voies cyclables et piétonnes interurbaines avec des îlots et des aires de repos qui restent sur les autoroutes et autres routes.

2. Coffee & Bikes, par Bureau Van Eig / Big Architecten (Deft, Pays-Bas)

Sur le campus de l’Université de Deft se trouve cette cafétéria, avec la capacité de laisser un grand nombre de vélos et dont la construction a entraîné la demande de plus de places pour les garer car il y avait de nouvelles écoles et collèges.

3. Curtin Bike Hub, par Coniglio Ainsworth Architects (Perth, Australie)

Un autre campus universitaire mis à jour pour offrir des installations aux cyclistes. Avec une capacité de environ 200 vélosDans ce centre de l’Université Curtin, il y a des installations de blanchisserie, des vestiaires et des casiers.

4. Xiamen Bicycle Skyway, de Dissing / Weitling (Xiamen, Chine)

Le gouvernement de cette ville chinoise souhaitait ajouter davantage de voies dédiées aux vélos et celles conçues par cette étude ont été construites en 2017. Il reste 8 kilomètres de voies sur le réseau de voies réservées aux bus.

5. Faire du vélo dans l’eau, par Visit Limburg Lenss Architecten (Limbourg, Belgique)

Un fantasme de piste cyclable devenu réalité, un style de piscine à débordement d’hôtel de luxe (ou de style Moses, en quelque sorte) qui reste dans la conception pour l’instant. L’eau est à hauteur des yeux lors de cette passerelle de plus de 200 mètres, achevée en 2016.

6. Le plus grand parking à vélos du monde, par Ector Hoogstad Architecten (Utrecht, Pays-Bas)

Ce qui est le plus grand parking à vélos au monde a été ouvert à Utrecht en 2017. Un total de 12 500 vélos ils tiennent dans cet espace de 17 100 mètres carrés à la gare centrale de la ville.

7. Faire du vélo dans les arbres, par BuroLandschap (Limbourg, Belgique)

Une double voie circulaire construite en acier de 700 mètres qui permet aux cyclistes de la région de rouler à travers la forêt de Pijven ou sur celle-ci, étant relevé jusqu’à 10 mètres.

8. Nelson St Cycleway, par Monk Mackenzie LandLAB GHD (Auckland, Nouvelle-Zélande)

600 mètres de rampe fuchsia et 300 leds ils marquent ce chemin pour les cyclistes qui complète la voie du centre-ville.

9. Pont d’Olhafen, par Schneider et Schumacher (Raunheim, Allemagne)

Ce pont courbe a été conçu pour mesurer 170 mètres Il a été conçu en vue de remplir tous les aspects relatifs à la sécurité d’être à l’entrée du quai de la station-service.

10. Pont à l’envers, de Nooyoon (New York, États-Unis)

Les voies ferrées abandonnées peuvent être le substrat de promenades renouvelées et longues. A New York on trouvait déjà The High Line, réhabilitant ainsi les routes situées à l’ouest de Manhattan, et à Nooyoon on pensait que la même chose pourrait être faite dans les reines espaces de liaison entre le rez-de-chaussée et une hauteur dans une passerelle en escalier.

11. Station Nørreport, par COBE et Gottlieb Paludan Architects Sweco (Copenhague, Danemark)

Il a fallu trois ans pour mettre à jour la gare de la capitale danoise, une autre capitale envahie par la marée de cyclistes qui n’a pas fait de mal que cet espace soit ainsi rénové. Les itinéraires les plus fréquentés ont été étudiés et des parkings ont été aménagés pour 2 500 vélos.

12. RheinRing, de SPADE (Cologne, Allemagne)

Cet anneau serait situé dans la Carrée Rhin, l’un des espaces urbains les plus prisés de la ville allemande, entre les ponts Hohenzollernbrücke et Deutzer Brücke. Il a été conçu comme un moyen d’unifier les deux parties centrales de la ville divisées par le Rhin et serait accessible du centre historique Altstadt au boulevard du Rhin, avec un accès aux ponts de chaque côté.

13. Radbahn Berlin, de Paper Planes (Berlin, Allemagne)

L’idée de Paper Planes est encore plus écologique si l’on considère l’utilisation de plastique recyclé pour sa construction. L’idée : convertir l’espace réduit à travers et sous la ligne U1 en 9 kilomètres de piste cyclableorné de verdure.

14. Bike Parking Canopy, par NL Architects (La Haye, Pays-Bas)

L’idée de NL Architects de mettre à jour la gare centrale de La Haye est la construction d’un grand parking pour vélos au-dessus d’un grand nouveau hall.

15. Melkwegbridge, Next Architects (Purmerend, Pays-Bas)

Un projet fini et avec quelques prix d’architecture. Il relie les parties anciennes et nouvelles du centre-ville tout en séparant les voies piétonnes et cyclables.

« 50by30 », une mission ambitieuse

Chez BYCS, ils parlent d’une mission « 50by30 », dans laquelle ils ont fixé l’objectif que 50% des déplacements en ville se feront à vélo en 2030. Un objectif assez optimiste selon les villes, même si en parallèle on assiste à des objectifs des gouvernements en matière de restriction de la circulation des véhicules à moteur thermique, ou à l’image de ce qu’on a vu en France pour 2040 limiter les ventes de ces véhicules .

Nous verrons si nous continuons à voir ce type de construction à la prochaine biennale BYCS. Ce qui est également en plein essor, ce sont les vélos électriques qui, dans certains pays comme l’Espagne, sont régis par la même législation que les vélos traditionnels.